Nightmarish Myths

Quand les mythes deviennent cauchemardesques
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zackary Hawkins
Agent Spécial
Agent Spécial
Zackary Hawkins

Masculin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeLun 28 Juil - 14:09

La nouvelle de la mission était tombée la veille. L’ordre concernait ce que certaines de ses anciennes missions tendaient à retrouver. Ainsi donc elle se trouvait en Russie… Il n’avait eu alors pas beaucoup de temps. Il lui avait fallu rentrer chez lui, préparer une valise avec ses affaires et prendre l’avion en direction de Moscou. Le voyage avait été long mais paisible, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Pourtant, quelque chose lui avait occupé l’esprit pendant une bonne petite heure en vol. En effet, il s’agissait de savoir ce qu’on allait bien pouvoir lui faire faire dans la capitale Russe. Oh, bien sur il savait qu’il devrait chercher des renseignements, des informations, les soutirer, les voler, toutes ces choses qui faisaient son métier, mais ce qui l’intéressait le plus, c’était de savoir ce que ses supérieurs désiraient faire de cette « miraculeuse » boîte ? La cacher à nouveau jusqu’à ce que quelqu’un s’en empare ? L’utiliser ? La détruire ? De son propre avis, il n’avait pas su dire quelle option était la meilleure, bien que la détruire eut été le meilleur moyen pour éviter qu’elle ne soit utilisé contre eux, à défaut de pouvoir s’en servir soi-même.

Après les dix-huit heures de vol avec une escale, ils étaient arrivés dans la capitale Russe. Récupérant la voiture louée à son intention, il prit alors la direction de l’ambassade américaine grâce au logiciel de navigation intégré dans son véhicule. Après tout, on avait beau connaître la langue d’un pays, cela ne signifiait pas du tout qu’on connaissait les rues de sa capitale par cœur. Il était tard dans la nuit et les rues étaient désertes, ce qui n’était pas plus mal, il était légèrement fatigué et des rues bondées ne lui auraient pas facilité la tâche. Se garant devant l’Ambassade, il sortit de sa voiture et se présenta à l’accueil, on lui remit alors une pochette contenant des roubles, un badge pour l’ambassade et ainsi faciliter les contrôles à l’entrée, ainsi qu’un trousseau avec deux clés et un mot indiquant une adresse, surement celle du logement dont il avait hérité pour cette mission qui risquait d’être affreusement longue. Heureusement, la ville avait du charme et il y avait surement moyen de passer le temps tranquillement.

Rangeant soigneusement le tout dans les poches intérieures de son blouson tout en flirtant sensuellement avec la caresse métallique et rassurante de son colt 1911, il jeta un regard aux alentours, pas un chat, mis à part celui qui l’avait accueilli et qui devait effectuer la permanence nocturne de l’ambassade. Pourtant, il n’avait pas envie de rentrer tout de suite, et à bien y réfléchir, il avait soif. Demandant à l’homme en face de lui où il pourrait trouver un bar relativement tranquille pour épancher sa soif en toute sérénité, l’homme lui donna l’adresse d’un bar non loin de l’ambassade, situé dans une rue adjacente. Après un rapide merci, Zack se retourna et prit la direction de la sortie. Son regard tourné vers le ciel, il ne vit pas la personne qui s’avançait vers le perron de l’ambassade et la percuta. Bousculé mais pas renversé, le jeune homme posa son regard sur la personne qui lui faisait maintenant face :


« - Pardon, je suis déso… Max ! Mais qu’est-ce que tu fais là ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Diamond
Agent Spécial
Agent Spécial
Maximilien Diamond

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeMar 29 Juil - 5:36

Ça puait.

Ya des jours, comme ça, où la vie vous semble plus sombre que le café que vous venez d'avaler. Et plus dégueulasse aussi, surtout si vous êtes en Russie. quand vous vous baladez dans les rues de Moscou, à l'arrache, sans précaution. Le Five-seveN en bandoulière dans le manteau, la tête renversée par la vodka de contrebande infâme que vous venez d'ingurgiter. Vu les budgets de la CIA, c'est pas demain que vous pourrez vous payer de la Zubrowska, déjà que c'est le merdier à importer de Pologne... Bref.

Raide à l'aube et probablement fort bien pinté depuis des lustres, Maximilien sortait en maugréant de l'ambassade. Ça s'était mal passé. Ce petit con, ce jeune emmerdeur de Samuel, venait de le sermonner sur ses résultats, il faut le dire, plus que passables. Et il voulait quoi, cet enfoiré ? 31 ans, à peine débarqué des US, il cherchait déjà à imposer sa loi. La Boite, ça faisait plus de la moitié de sa vie que Max la cherchait. Il y avait tout sacrifié. Alors il allait pas lui péter les couilles le gradé. Surtout que c'était pas le moment. L'anniversaire de sa blessure au Moyen-Orient. Le genre de truc qui picote un max. Chiasserie.

Au moment de sortir, un gars le percute en aller. Et ça continue ! Il se prépare à lui jeter une réplique incendiaire à la face, mais se retient au son de la voix.

« - Pardon, je suis déso… Max ! Mais qu’est-ce que tu fais là ! »

Oh punaise, le gamin. Zackary. D'un coup, les souvenirs qui remontent. Le génie informatique qui avait fait sauter les sécurités de l'Université de Riyad, en Arabie Saoudite, là où la Boite était planquée. Et qui avait conduit la bagnole dans les rues étroites, poursuivies par des islamistes, pendant que Max arrosait en automatique. Vieille histoire. Comparé à lui qui avait roulé sa bosse, c'était un newbies, un gars tout juste débarqué des centres d'entrainement de Virginie. Mais un type fiable aussi, et ça comptait.

"Toujours où il faut pas gamin, dit-il en souriant. Et toi, qu'est-ce que tu peux bien foutre dans cette galère ? T'en as marre de la vie ?"

Il l'attrapa par l'épaules d'une grande brassée. Binoclard informaticien face à vieil ancien du terrain à la carrure de géant empestant l'alcool. Le poids était vite vu. Presque caricatural. Ils sortirent, en rigolant, se dirigeant vers le bar. Devant l'ambassade à peine éclairée par deux ou trois projo défaillants, il s'alluma une clope. Une Lucky Strike, pas mauvais, les bonnes cigarettes devenaient difficiles à trouver. Il en proposa une à Zack. Son Zippo, un des 1000 édités par Varg Vikernes, crépita un instant.

"On va pouvoir rouler ensemble, d'une manière ou d'une autre. La Boite est ici, et j'ai pas l'intention de la laisser filer une fois de plus. Tu me suis ?"


Dernière édition par Maximilien Diamond le Dim 3 Aoû - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackary Hawkins
Agent Spécial
Agent Spécial
Zackary Hawkins

Masculin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeDim 3 Aoû - 14:55

Voilà une rencontre qu’il ne s’attendait pas vraiment à faire en cette soirée. Maximilien, ou Max pour faire court, était un autre agent avait qui Zack avait travaillé il n’y a pas si longtemps que cela. Une affaire concernant la boîte, au Moyen-Orient, une histoire qui avait bien commencé, mais qui avait fini dans une course-poursuite armée dans les petites rues de la ville… Toute une histoire. Comment ne pas se souvenir de cela ? Max était beaucoup plus expérimenté que lui, ce qui m’était de base en place une relation de respect logique, mais ils avaient finis par devenir amis en se retrouvant autour d’un verre de temps en temps après le boulot lorsqu’ils en avaient l’occasion. Une chose était sûre à présent. Si Max était là, la Boîte devait l’être également et voilà pourquoi il était ici. Il serait intéressant de savoir ce que le Patron désirait qu’il fasse et surtout où il faudrait s’introduire pour la récupérer… La remarque de Max le fit sourire et il rétorqua :

« - Tu me connais je suis les ordres, j’ai pas trop l’choix. Mais y s’pourrait bien que j’en ai marre de la vie, qui sait ? Mais avant, j’compte bien foutre en l’air la capitale Russe histoire de marquer le coup ! »

Bien sûr, Zackary n’avait pas du tout l’intention de mourir, ni de se foutre en l’air en se suicidant d’une manière ou d’une autre. Bien que si ce fut le cas, il n’aurait pas hésité à se faire sauter avec une bonne quantité de plastique placée sous une chaise, au moins aucune chance de se louper. Mais bon, après, pour reconnaître les morceaux, ce n’est pas super facile. Et alors qu’ils sortaient, Zack entraîné par son ami qui l’avait pris par l’épaule, ils s’arrêtèrent devant l’Ambassade où Max s’alluma une cigarette tout en en proposant une à Zack qui refusa poliment, non le jeune ne fumait pas, du moins pas encore.

« - Ca tombe bien, j’ai justement demandé au mec de l’accueil l’adresse d’un bar proche, on va pouvoir aller boire un coup ensemble. Ca faisait un moment, tu vas pouvoir me raconter tout ce qui t’es arrivé depuis. Viens, c’est par là. »

S’engageant sur le trottoir, il commença à marcher, Max le suivrait forcément, il ne refusait jamais une invitation comme celles-là. Puis lorsqu’ils furent à même hauteur, il rajouta :

« - Alors ? Qu’est-ce que tu as fait de beau depuis ? Ca fait un petit moment que je ne t’ai pas vu ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Diamond
Agent Spécial
Agent Spécial
Maximilien Diamond

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeLun 1 Sep - 20:58

"Je chasse, petit homme. Encore et toujours. Faut croire que j'ai rien d'autre à faire, mais tant que jlaurais pas, je continuerais."

Le bar venait d'apparaître au coin de la rue. Un repaire pour agents, tu pouvais trainer ici deux semaines sans entendre un seul mot de russe. Le gérant était un retraité du service, les clients travaillaient tous à l'ambassade. Chacun savait où étaient planqués les flingues dans les décorations et si un autochtone venait à entrer, vous pouviez être sûr qu'il avait au moins trois calibre braqués sur lui en permanence. C'était un coin sûr à 100% et une forteresse camouflée. Et la bière belge importée était vachement bonne.

Ils se calèrent dans un coin après un signe à Joshua, le patron du bar. Tranquille, ils étaient de la maison. D'ailleurs tout le monde le savait, Max venait écluser quotidiennement. Une fois les pintes servies, la vrai discussion pouvais commencer.

« J'ai des pistes. Des indics chez les vampires, les sorciers, même un gars pas trop regardant chez les templiers. Mais pour le moment que dalle, nada, la dèche complète. A croire que personne en ville n'a vu la queue du bout d'un indice, ni croisé un putain de cavalier dans le coin. Tant mieux pour eux remarque, mais ça n'arrange pas mes plans. »

La nuit tombe doucement sur Moscou, la température descend sous les -10°c. Fait froid quand même. Par la fenêtre le Kremlin brille, éclairé de ses projecteurs. Relativement artistique, bien que l'agent ne soit pas tellement fan de l'architecture slave. Il attrape un carnet dans sa poche, en sort une feuille et la déplie. Des noms, des données, l'ensemble de ses recherches actuelles sur un bout de papier. Une carte de Moscou annotée également. Pas besoin de flipper sur les espions, ils le sont tous ici, et du même bord.

« Regarde. Ici, une fusillade qui éclate entre deux gangs de mafieux. Là, un couple retrouvé mort, on sait pas pourquoi. Ici, une pénurie de céréales endiguées trop tard. Et jte parle même pas de l'Ebola qui a débarqué dans les quartiers du Sud. Ils sont là mais personne ne les voit, mais tout les chasseurs le savent. Ça m'énerve de ne rien trouver, j'y suis allé et pourtant choux blanc. »

Il avale sa bière d'un trait. Préoccupé.

« Ces noms, c'est mes indics. Avec leurs localisations respectives. J'en ait déjà deux qui ont disparus, coïncidence ? La ville grouille de chasseurs de toutes les factions et on passe notre temps à se tirer dans les pattes, j'aime pas ça. Tu comptes faire quoi dans ce merdier toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackary Hawkins
Agent Spécial
Agent Spécial
Zackary Hawkins

Masculin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeJeu 4 Sep - 16:40

La réponse de Maximilien le fit sourire après tout, il était vrai qu’il ne vivait que pour poursuivre cette Arche. Zackary était peut-être encore trop jeune pour comprendre cela, mais pour lui la Boîte n’était qu’un objectif de mission, rien de plus, rien de moins. L’obtenir était un ordre, il se devait de l’exécuter. Pourquoi ? Parce qu’il est un bon petit soldat ? Non… Simplement parce qu’il considérait que les autres forces en présence pouvaient bien en faire de plus mauvais usages, bien qu’il ne soit pas sûr que la CIA en fasse un meilleur usage que quiconque… Peut-être faudrait-il la détruire pour le bien de tous ? Mais la question ne se posait plus, ils venaient d’arriver dans le bar, et peut-être qu’ils allaient penser à autre chose qu’au boulot. Enfin, connaissant Maximilien la discussion ne tournerait pas loin de l’Arche…

Alors qu’ils rentraient dans le bar, Zackary s’étonnait des lieux qui avaient un caractère…Américain. En plein Moscou c’était relativement étonnant, mais bon vu que c’était l’adresse donnée par l’ambassade… C’était peut-être pas plus mal. Il suivit Max qui l’emmena dans un coin et commanda deux pintes d’une bière belge. Zack n’était pas un fan de bière mais une de temps en temps ne faisait pas de mal, il n’eut de toute façon pas eu le temps d’y goûter, puisque lorsqu’elles arrivèrent son comparse embraya immédiatement sur le boulot. Partagé entre l’envie de lui dire immédiatement de ranger le boulot dans un coin et de penser à autre chose et celle de savoir où en était leur boulot, Zack se laissa finalement entraîner et écouta ce qu’il avait à dire. Bien sur les indics étaient la seule source de renseignements constante des agents secrets, et ça n’étonnait même pas Zack que Max en ait déjà dans toutes les organisations.

Il essaya d’ailleurs d’en placer une mais son collègue lui coupa le sifflet en sortant un carnet de sa poche et dépliant une feuille pour la lui présenter tout en rajoutant une description des différentes « choses » qui se seraient passées en ville. Il comprenait un peu Max, mais se contentait de l’écouter en silence, regardant ce qu’il y avait à regarder. Quand il lui demanda ce qu’il comptait faire dans ce merdier, Zack lui répondit simplement :

« - Remplir l’objectif de ma mission. Pour l’instant je regarde et garde en mémoire, simple spectateur de ce qu’il se passe dans le coin. Ensuite il faudra chercher, dans l’ombre. »

Alors qu’il terminait sa phrase, la porte du bar s’ouvrait, laissant sa place à une silhouette fine et sombre. Les quelques clients se retournèrent vers le nouveau venu qui s’avançait à l’intérieur de la bâtisse en silence, alors que derrière lui se profilaient deux autres silhouettes qui pénétrèrent à leur tour dans le bar. Ca ne sentait pas vraiment bon… Zack partagea son instinct avec Max d’un regard et se retourna à nouveau vers les nouveaux venus en posant une main sur la crosse de son 1911 noir qu’il portait à la ceinture. C’est à ce moment qu’ils se tournèrent vers la table de Max et Zack et que tout s’enchaîna. Les trois inconnus dégainèrent et visèrent nos deux comparses… Dans un réflexe, Zack reversa la table et se planqua derrière attendant que Max l’y rejoigne vite fait tout en dégainant à son tour, préparant la riposte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Diamond
Agent Spécial
Agent Spécial
Maximilien Diamond

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeDim 28 Sep - 1:31

Merde. Rapide. Les salopards. Deux AK5-D suédois braqués en ligne directe. Au ralentit, Max avait l'impression de percevoir chaque fraction de la déflagration, une onde sonore ravageuse naissante comme l'aurore, puis saturant en quelques si longues milli-secondes ses conduits auditifs. Le déploiement en pétale de la flamme, au bout du canon, d'abord simple lueur, devenant une fleur douloureuse. S’étendant peu à peu , conquérant l’espace autour d’elle. Puis la consécration, une naissance en quelque sorte, la balle surgissant à l’instar de l’enfant qui vient de naître. Nouveau-né, virginale, innocente et pure. Tellement dangereuse. La flamme se dissipe en un instant, puis rejaillit. Crachant un nouveau projectile, jumeau du premier. Une fois de plus, et encore une autre. Dans cet espace temporel désaccordé, privé de toute logique, dans l’instant, Maximilien avait dans la tête la fiche technique de l’arme. Cadence de tir théorique calibrée à 650 cartouches par minutes. Des chargeurs de trente. Munition 5,56mm OTAN, militaire, du matos de professionnel. A cette distance, l’agent pouvait même percevoir l’onde de choc dévastatrice, spécifique à la balle utilisée, qui perturbait les molécules d’air.

Retour à la réalité. Bordel de merde, mais qu’est-ce qu’ils foutaient là ? Ils étaient dingues ? N’importe laquelle des forces armées du coin savait que cet établissement était l’antichambre de la CIA. Quels étaient les fous qui osaient s’en prendre ainsi au bar ? Peu importe, la petite dizaine de clients avaient déjà ouvert les trappes, sortit les armes, déclenchés les sécurités. Les maçonnerie éclatait sous la pression des calibres volant dans la salle. Pourtant ça ne servait à rien, les balles rebondissaient sur un mur invisible avant de toucher les deux intrus. Ayant repris ses esprits, Max s’était planqué derrière la table, et ouvrait sporadiquement le feu de son P90, par intermittence. Entre deux rafales dirigées vers lui. C’était à lui qu’on en voulait, lui qui fourrait son nez partout. Il avait dû être grillé à un endroit ou un autre, en planque ou chez un indic. Encore une couverture de foutue en l’air.

Ces assassins étaient des pros. Immédiatement, ils s’étaient séparés pour éviter d’être encerclés. L’un se tenait entre le bar et une table, dans un coin, ligne de vue parfaite. L’autre à l’opposée, prêt de la porte. Et toujours cette quasi invincibilité qui faisait rebondir les balles avant qu’elles ne les touche. Incroyable. Maintenant l’agent savait qui étaient ces gus. Des membres de l’Aurora Imperialis, un groupuscule semi-indépendant de la branche des Sorciers. Des mercenaires, des fanatiques, violents à l’extrême. Leurs boucliers étaient maintenus par une source à l’extérieur du bâtiment, un troisième comparse, que les américains ne pouvaient atteindre avec ce mec en plein dans la sortie. Chiasserie.

C’est alors que le barman eut une idée lumineuse. Sous le comptoir, il agrippa le gros calibre. Un Milkor MGL, lance-grenade semi-automatique. Chargé. La première tomba au pied du gars de la porte, une charge à surpression. L’onde de choc le jeta au sol, la puissance létale atténuée par le bouclier, mais els balles suivirent et se fichèrent droit dans sa gueule. Allumé en un instant. Fort de cette découverte, Max chercha à bondir vers l’ouverture, histoire d’aller finir le boulot dehors. Mais un choc brutal le jeta au sol. Se relevant, il avait la nausée. Porta sa main à son ventre. La regarda. Écarlate. Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackary Hawkins
Agent Spécial
Agent Spécial
Zackary Hawkins

Masculin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/07/2008

Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitimeLun 20 Oct - 12:55

Planqué derrière la table, j’essayais de poser un œil sur la situation. Deux hommes, biens armés, qui avaient décidés de nous faire la peau, à Max et moi, ou simplement l’un de nous deux. L’avantage, dans le cas présent, c’est que nous n’étions pas seuls, au milieu d’un bar quelconque. Et toutes les personnes avec nous s’occupaient déjà à s’armer et à riposter pour tenter de refroidir, au sens propre comme au figuré, les deux « intrus ». Je tournais ensuite ma tête vers Max, qui était encore debout de l’autre côté de la table, apparemment perdu dans des pensées que j’estimais de toute façon beaucoup trop superflues dans un moment pareil.

« - Max ! Max ! MAX !!! »

Heureusement, je parvins à le sortir de ses rêveries, ou alors il s’en était sorti tout seul, mais il vint me rejoindre derrière notre abri de fortune que constituait la table renversée. Ouvrant le feu à intervalles réguliers, lui de son P90, moi de mon Colt 1911, il était clair que nous ne pouvions rien faire contre eux. J’avais également remarqué qu’ils ne semblaient même pas se soucier de nos collègues qui leur tiraient dessus. Je me tournais alors vers Max.

« - Hey Max, si tu me présentais un peu tes amis ? »

Mais je n’eus pas le temps d’obtenir une réponse, en effet, le barman, qui avait eu une très bonne idée, il fallait bien le dire, venait de mettre à terre le premier gus qui se tenait devant la sortie, les autres en avaient profité pour l’achever. Max lui, profitait de l’occasion pour courir vers la porte, pour je ne savais quelle raison… Alors que je le regardais courir, je vis l’autre tourner sur lui-même pour le viser, et tirer… A ce moment, mon collègue s’écroula sur le sol, tenta de se relever, mais il était évident qu’il n’allait pas bien. Toutefois, le barman fort de sa première expérience réitéra son choix et envoya valdinguer le deuxième bonhomme avant qu’il ne puisse cribler Max d’une nouvelle petite rafale et ainsi en faire une sorte de gruyère pas frais.

Le gus visiblement K.O, je laissais les autres s’en charger, pour m’élancer vers mon ami en rengainant mon arme dans mon holster de poitrine. M’agenouillant près de lui, je le retournai sur le ventre, doucement, pour faire apparaître quelque chose que j’aurais préféré ne pas voir. Premier constat, au moins il semblait encore conscient, ce qui était une bonne chose, mais pour combien de temps ?


« - Max ? Max ? Ca va vieux ? T’as pas fini de jouer les cabris pour te faire tirer comme un lapin ? Pourquoi tu as couru comme un dératé vers la sortie ? C’est pas ton genre de prendre la poudre d’escampette… »

J’espérais de tout cœur qu’il serait en état de me répondre, cela me permettrait d’évaluer la situation. D’un signe, je faisais part au barman de l’urgence d’appeler une ambulance, on avait un homme sur le carreau et j’avais pas l’intention de l’y laisser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]   Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée...bousculée ? [ Priorité Max ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cartes de priorité navale
» L'arrivée des bergers
» priorité ouverture
» L'arrivée de Shugo Erza =D
» [AIDE] Wifi n'a pas la priorité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nightmarish Myths :: Moscou :: La rue Tverskaya :: Ambassade américaine-
Sauter vers: