Nightmarish Myths

Quand les mythes deviennent cauchemardesques
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeDim 24 Aoû - 22:33

Vagabondant dans les rues de Moscou, dans une nuit rendue superbe par l’éclat de la pleine Lune, qu’aucun nuage ne venait perturber, Eddie réfléchissait.

Depuis son arrivée, il s’était concentré sur sa survie dans la ville : passer inaperçu, trouver un endroit où loger le jour, apprendre le Russe, penser à son avenir.

Maintenant que ces questions étaient réglées, et qu’il s’était fixé un but, une nouvelle question découlait naturellement : par où commencer ? Suivie de : à quoi ses recherches pourraient-elles bien servir ?

Pour la seconde interrogation, la réponse dépendrait des résultats qu’il obtiendrait : le champ des possibilités était varié, et il pouvait se retrouver à tenter de rendre les vampires plus forts, ou plus faibles, selon les forces et faiblesses qu’il découvrirait… (NDLR : autant dire que ses travaux pourraient être exploités par les vampires ou par leurs ennemis s’ils étaient découverts…)

Il était moins facile, en revanche, de répondre à la première question. Toute étude scientifique un tant soit peu sérieuse débutait par de la recherche bibliographique, cela allait de soi. Mais, dans un monde ignorant totalement (ou presque) l’existence des vampires, comment –et où- trouver des infos ? Des infos pertinentes, ca serait encore mieux…

N’ayant que de très vagues souvenirs de toutes les légendes courant à propos des vampires, Eddie décida de se rendre dans une bibliothèque, afin de consulter tout, absolument tout ce qui avait pu être écrit sur les vampires. Après tout, certains auteurs auraient pu s’inspirer des vrais vampires… ou carrément en être eux-mêmes…

Problème :


*Où-est ce que je peux trouver une bibliothèque ouverte la nuit, dans cette ville ?*

*Je vais devoir demander à quelqu’un… Pffff… Ca m’gonfle*


Son « amour » pour la grande majorité des individus peuplant la planète ne s’était guère amélioré (« Tous des c***, pour la plupart… »). Mais bon… Quand faut y’aller, faut y’aller… Et puis, avec un peu de chance, il trouverait quelqu’un de sympa…

C’est alors qu’il tomba sur un paquet de cigarettes, abandonné par terre. S’en saisissant, il remarqua qu’il en restait. Sa première clope depuis qu'il avait débarqué de New York! Un vrai délice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeLun 25 Aoû - 15:03

Le paquet de cigarettes appartenait bien à quelqu'un? Et il n'était pas loin.

Gabrielle était, comme toutes les nuits, sortie pour chasser. Pour une fois, elle n'avait pas une faim de louve ou les crocs comme elle s'amusait à le dire. Non, un couple suffirait à son bonheur et à contenter son appétits de sang. Petit coup de blues vampirique? Certainement, la vampirette avait dû passer sa journée seule loin de Kali qui avait des choses plus importantes à faire. Gabrielle avait un besoin maladif d'être et d'attirer l'attention de sa mère depuis qu'elles s'étaient retrouvées. Elle voulait rattraper ce temps qu'elles avaient passé séparées.
C'était un besoin presque aussi fort que le sang. Elle se serait bien contenté de son frère Nathaniel ou de son propre infant Christophe, mais l'un comme l'autre répondait absent à ses désires, tout deux introuvables qu'ils étaient. L'appétit de la jeune femme était le meilleurs indicateur quand à son état d'esprit. Plus elle mangeait, plus elle allait bien et était heureuse et à l'inverse moins elle le faisait plus elle sombrait dans la colère et ou la tristesse. Si elle sautait un repas, là cela devait vraiment grave.
Bref, dès qu'elle s'était levée, pour découvrir son appartement propre, bien rangé de petite fille sage, elle avait fait trois choses. La première, renversé son armoire et répandre des vêtements partout dans la pièce. Cela lui donnait l'impression qu'il y avait eut du mouvement même si elle savait que s'était purement fictif. Puis elle prit un bain, bien brulant comme elle les aimait, restant jusqu'à ce que l'eau devienne aussi froid que l'extérieur et enfin s'habiller. Elle ne voulait pas jouer au salope ou à la petite fille sage aujourd'hui. Elle n'avait pas vraiment envie de jouer tout cours.
Elle revêtit donc des sous vêtements sage, ainsi qu'une chemise en soie rouge sang. Elle rajouta un pantalon de cuir et chaussa ses bottes de moto. Puis elle quitta la pièce, emportant avec elle une veste en cuir, son casque et des gants. Elle descendit jusqu'à la réception pour leurs signifier de refaire sa chambre avant qu'elle ne rentre et prit la route du garage.
Une fois en bas, elle choisit sa plus grosse moto. Un harley king road 505. Un monstre de beauté qui pouvait dévorer le bitume aussi vite que le haut de gamme japonais. Gabrielle aimait faire trafiquer ses motos et l'argent lui permettait ses excentricités. Il lui arrivait même de mettre les mains dans le cambouis, mais là il fallait mieux ne pas la déranger car s'est souvent lorsqu'elle souhaite être seule et tranquille.
Attachant négligemment ses cheveux pour qu'ils ne la dérange pas, elle ferma sa veste avant de mettre son casque intégrale. Même si elle ne passait pas inaperçu avec ce genre de bécane, elle aimait se fondre dans la masse. Il lui était déjà arrivé de sortir exprès dans les heures de pointes sur le périphérique parisien pour être dans cette masse et que personne ne soupçonne ce qu'elle était. Poussant à fond sur les gaz, elle jaillit du garage pour rejoindre les rues de Moscou.
Elle ne s'arrêta que devant un bar, là elle ne devrait pas avoir trop de problème pour rencontrer des couples. Effectivement à peine entré à l'intérieur qu'elle trouva une proie potentiel. Un jeune homme, plutôt mignon ne cessait pas de la regarder comme beaucoup d'autre, avec à ses coté une jeune femme lové contre lui. Parfait. Elle alla s'accouder au bar et n'attendit pas trop longtemps. Le jeune homme l'invita et ils commencèrent à discuter. C'était des jeunes mariés et c'est à peut prêt tout ce que Gabrielle retient d'eux.
La jeune femme était intimidé par elle et dès que son mari s'éclipsa pour nettoyer la trace de bière que la vampirette avait malencontreusement fais tombé sur lui, elle la persuada que décidé elle désirait vraiment trop cette inconnue en cuir et qu'elle ne serait pas contre de partager une nuit avec elle. Son mari ne fut vraiment pas difficile à convaincre tant il était éméché. Ils suivirent donc sans problème la vampirette, heureuse d'avoir trouvé de quoi diner.
Par mesure de sécurité, ils la suivirent en voiture jusqu'à chez elle. Puis elle les guida dans un dédale de ruelle jusqu'à ce qu'ils soient assez isolé au goût de la vampire. Le jeune homme ne lui posa guère de problème, son sang fut vite ingurgité et oublié, mais la jeune femme, elle promettait d'être un peu plus amusante. Déjà qu'elle était terrifier maintenant qu'elle avait vue son homme se faire tuer devant ses yeux. Gabrielle avança sur elle jusqu'à ce qu'elle soit plaqué contre le mur. Encaissant sans broncher les différents coups qu'elle lui assénait, elle se saisit de sa gorge pour la faire taire.
Délicatement sa main libre parcourût son corps et elle lui léchait délicatement l'arrête de son menton. D'un geste qui se voulait tendre, elle écarta les cheveux de sa victime et relâcha sa gorge. D'abord un baisé au creux de son cou, puis les crocs s'y enfoncèrent avec délicatesse. Un soupire d'aise échappa de la jeune femme alors que Gabrielle se colla plus à elle. Bientôt la mort viendrait la saisir pour que la vampirette puisse continuer à vivre sa vie éternel, sa vie éternellement débridée.

Un bref instant Gabrielle s'écarta de la gorge de la jeune femme, le visage maculé de son sang. Elle ne put retenir un rugissement sauvage de plaisir et de bonheur.

Et le paquet de cigarette? Et bien s'était celui du jeune homme.

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeLun 25 Aoû - 19:58

Quel bonheur, cette cigarette ! Eddie s’accorda une pause pour en profiter. Ne cherchant plus personne pendant quelques minutes, il marchait hasard dans les ruelles adjacentes à celles où il avait trouvé le paquet.

Bien évidemment, c’est quand on ne cherche personne que quelqu’un se manifeste. Entendant des bruits de lutte (tout du moins les coups que la pauvre demoiselle portait à la vampirette qui salivait devant son futur repas), il jeta un coup d’œil furtif juste pour voir une silhouette mince et féminine saisir une autre silhouette, toute aussi mince et féminine, à la gorge.

Non loin des deux femmes, un corps, visiblement masculin.


* Oh oh… Je ferais pas mal de me tailler avant que ça dégénère…*

Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit une des deux filles pousser un rugissement de plaisir, dévoilant un visage couvert de sang sous la lumière de la Lune… et replongeant celui-ci dans la nuque de sa victime.

*Un vampire ! Première fois que j’en vois un autre que moi !*

Eddie fut soudain partagé entre un désir de quitter les lieux au plus vite –qui sait, les vampires ne sont peut être pas amicaux envers leurs semblables… De plus, elle avait l’air assez psychopathe, celle-là, dans son rugissement…-, et une curiosité de gamin plus que de scientifique : il voulait en savoir plus sur les vampires, et qui mieux qu’un vampire pour répondre à cette question?

La curiosité l’emporta finalement. Après tout, les vampires étaient peut-être sympas les uns avec les autres… Et puis Eddie était également un vampire, ce n’était pas comme si il était totalement sans défense…

Mains dans les poches et cigarette au bec, il s’engagea dans la ruelle où Gabrielle finissait son repas. Bien que repue, celle-ci restait alerte, et fit volte face à la seconde où elle entendit notre bon docteur.

Ce dernier lui fit un petit signe de tête, histoire de dire bonjour, (ou bonsoir, cela dépendait si on était humain ou vampire), avant de prendre la parole :


« C’était bon ? »

Question idiote vu les manifestations de plaisir qu’il avait surpris auparavant, mais qui avait le mérite de vouloir dire pas mal de choses, du genre bonjour, je ne suis pas hostile, j’ai compris que tu étais une créature de la nuit, et il y a de bonnes chances que moi aussi je le sois.

Restant sur ses gardes, prêt à bondir à l’abri à la moindre manifestation d’hostilité (mais essayant de paraitre décontracté, fierté masculine oblige), Eddie attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeLun 25 Aoû - 20:38

Gabrielle fut surprise lorsqu'elle entendit quelqu'un arrivé derrière elle. La Vampirette se retourna pour se retrouver face à un homme dans la force de l'âge et pas particulièrement séduisant. Ce qui pour quelqu'un vantant la beauté comme Gabrielle signifie particulièrement laid. Un vampire, elle le voyait par ses mouvements largement plus gracieux que les humains, même s'il paraissait totalement maladroit à coté de Gabrielle. Comment un autre de sa race avait put étreindre cette homme? Il y en a un qui devrait regarder le soleil en face lorsqu'elle mettra la main dessus. Néanmoins, par politesse elle lui adressa un signe de la tête avant de replonger dans son repas. La vie quitta rapidement la jeune femme dans une dernière râle de plaisir en s'affalant le long du mur. D'un geste rapide, elle s'essuya un peu le sang qu'elle avait autours de la bouche.

« Tiens tiens, une autre créature de la nuit. Je ne vous connais pas, vous êtes sur mon territoire de chasse. » Dit elle froidement et de façon très, très peu avenante.

Elle détestait être surprise alors qu'elle mangeait. Si elle n'avait inviter personne à ce joindre à elle c'est qu'elle voulait être seule.

« Vous êtes nouveau ici. Je connais presque tous les vampires de Moscou. Depuis quand êtes vous là? La première des politesses aurait été de vous présenter à vos frères et sœurs. »

Bien sur rien n'obligeait un vampire à de telle chose, mais elle voulait montrer sa supériorité sur cette homme. Elle ne connaissait pas son âge bien sur et faisait peut être une grosse bêtise, mais elle tentait le coup. En parlant elle se baissa vers le cadavre de la jeune femme pour commencer à la fouiller. Elle récupéra tout ce qui semblait avoir un peu de valeur. Puis sortie son couteau et l'égorgea en faisant bien attention de passer par les marques de ses crocs. Tout cela en tournant le dos au nouveau venu.

« Oui s'était délicieux. La femme plus que l'homme qui n'a pas vue le coup venir. » Dit elle en commençant à travailler l'homme de la même façon que sa compagne. Une fois ces formalités accomplie, elle se retourna vers le vampire. « Vous ne devriez pas fumer, c'est mauvais pour la santé. » Et maintenant elle riait.

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeLun 25 Aoû - 21:32

* Glurps.*

En effet, à ses premières paroles, la « jeune femme » n’avait pas l’air commode… Mais bon, il fallait faire contre mauvaise fortune bon cœur… surtout si la mauvaise fortune en question peut vous zigouiller en moins de temps qu’il faut pour l’écrire…


« Vous êtes nouveau ici. Je connais presque tous les vampires de Moscou. Depuis quand êtes vous là? La première des politesses aurait été de vous présenter à vos frères et sœurs. »

Tiens, apparemment elle n’avait pas l’intention de lui sauter dessus tout de suite… Ouf.

« Vous êtes la première vampire que je croise depuis ma transformation, qui, comme vous l’avez sûrement deviné, ne date pas d’il y a longtemps. A vrai dire, j’ignore totalement combien il peut y avoir de vampires dans cette ville » déclara Eddie d’un ton neutre. Pas trop de gentillesse, pas trop de rudesse, de façon à ce que rien de ce qu’il disait ne pût être mal interprété.

« Mais je me ferais un plaisir de le faire, si je savais où les trouver… »
*…et s’ils ne m’arrachent pas la tête en guise de bizutage…*


Le docteur sourit à la remarque sur la cigarette. Tout à coup, Gabrielle n’avait plus l’air hostile. Il en déduisit que cette fille pouvait être de très bonne compagnie, tout comme elle pouvait être sadique et sanguinaire si l’envie lui en prenait…

« En tout cas, je me nomme… » Il n’allait pas lui donner son nom complet, on ne sait jamais…
« …Appelez-moi Eddie. Je suis venu à Moscou pour chercher des informations sur mes semblables, entre autres. Si vous m’indiquiez où trouver mes autres « frères et sœurs », je vous laisserais à votre chasse… »

Eddie ne tentait pas le diable : si elle voulait qu’il aille se faire voir, il s’en tiendrait au plan A (bibliothèque). Après tout, il n’était pas là pour socialiser (*J’ai un boulot moi, nondidiou*). En revanche, si elle voulait lui donner les informations qu’il attendait (ou tout simplement discuter), il resterait. C’était de la logique pure : venant d’arriver dans la ville (tout du moins par rapport à elle), il n’était pas en mesure de jouer les gros bras. Wait and see, comme dirait l’autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeDim 31 Aoû - 9:36

"Qui est votre père vampirique, ou votre mère?" Demandât elle avec gentillesse. Un peu comme si elle parlait avec un enfant perdu. "Il est peut être ici et ce serait surement pas du luxe que vous resteriez encore avec lui un petit peu. Bon déjà vous semblez savoir chasser ce n'est pas mal et puis je serais curieuse de savoir, pourquoi il vous a donné l'immortalité." curieuse elle, surement pas.

"Je vous y emmènerais rapidement dès que je serais sur que vous ne représentez pas un risque pour nous et d'ici là je vous conseille de ne pas trop vous faire remarquer, on ne sait pas ce qui peut ce passer dans la tête d'un vampire un peu vieux dont les fils ne se touchent plus." Gabrielle parlait sérieusement, ou du moins en donnait l'impression, elle se demandait, si elle arriverait à lui faire peur, pour qu'il appréhende sa rencontre avec la vampire la plus vielle de la ville actuellement.

"Eddie, c'est un prénom horriblement moche." dit elle le dégout largement peint sur son visage. "Mais il ne vous va pas trop mal."[/color] Ajoutât elle en regardant l'homme enfin le vampire de la tête au pied. Elle qui était habitué au dandy anglais, au gentlemen et autre hommes à la stature d'athlète et au corps d'apollon, Eddie tranchait sérieusement. [color=darkred]"Je me demande juste lequel est le plus moche. Dommage que l'immortalité ne nous change pas extérieurement." Gabrielle paressait méchante quand elle parlait et d'une certaine façon elle l'était à critiquer ainsi.

"Ah ouis, j'oublie toute les règles de politesse moi. appelez moi Gabrielle. Je vous sortirez bien une phrase du genre bientôt vous m'appellerez mon dieu, mais je doutes que cela arrives un jours. ah moins que je siffle toute la vodka de ce coté de la seine." Dit elle en riant. Bien sur le mon dieu faisait référence à des ébats et débats physique.

"Quel genre d'information est vous venue cherchez ici?" Demanda t elle doucement en ouvrant sa geste en cuir dévoilant sa poitrine mise en valeur par sa chemise rouge sang ouverte comme il le fallait pour créer un beau décolté sans être pourtant trop allumeur.

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeVen 19 Sep - 22:07

Qualifier de « Père » une bête furieuse qui avait dévoré tous ses rats de labo avant de s’en prendre à lui ? Mouais… En tout cas, la jeune femme devant lui avait l’air de s’être radouci. Tant mieux, la soirée serait peut-être riche en informations…

« Je n’ai vu le vampire qui est responsable de ma condition qu’une fraction de seconde, juste avant qu’il ne me morde. D’après ce que vous dites, les « pères » ou « mères » restent avec leurs « enfants »… J’en conclus que je me suis fait mordre par un dingue qui voulait jouer à Dieu… ‘Fin bref, je l’ai jamais revu… »

Il se souvenait bien sûr de ces mois de beuverie et de déprime, et de la phrase assassine de son « créateur » : « avoir la vie éternelle alors qu’on a plus envie de vivre », ou une connerie dans le genre. En fait, son « père » n’était peut-être pas si dingue que ça, juste un peu sadique et cruel sur les bords… Comme beaucoup de vampires, apparemment, pensa Eddie en regardant les cadavres sur le sol… Quoique les humains peuvent l’être pas mal non plus (l’image d’un visage féminin et d’un mioche ayant vaguement un air de famille avec le vampire s’était naturellement imposée à lui… Ainsi que celle de leurs deux cadavres…. Curieusement, cette dernière vision le réconforta quelque peu. *Merde, j’deviens sadique aussi…*)

Bien sûr, pas question de partager ces pensées là à une parfaite étrangère, fût elle vampire… ni même avec qui que ce soit d’autre, d’ailleurs !

« C’est d’ailleurs en partie pour cela que je cherche d’autres vampires. J’ai p’t’être des choses à apprendre… »

« Je vous y emmènerais rapidement dès que je serais sur que vous ne représentez pas un risque pour nous et d'ici là je vous conseille de ne pas trop vous faire remarquer, on ne sait pas ce qui peut ce passer dans la tête d'un vampire un peu vieux dont les fils ne se touchent plus. »

* Mouais, ‘fin bon une p’tite jeune dont les fils se sont jamais trop touchés, j’sais pas si on peut avoir la très grande confiance non plus, hein…* Hrem. Ne surtout pas dire ça à voix haute.

« Bah, je ne cherche pas à me faire remarquer, de toute façon… Un peu de sang de temps en temps, quelques infos, et c’est à peu près tout… A vous de voir, mais je ne pense pas présenter de danger.»

*Merci pour la mocheté de mon prénom, fillette… Heureusement que je n’ai pas dit Edward, je le trouve encore pire…* Surtout ne pas répondre ce qui lui passait par la tête alors que la vampirette semblait s’amuser à le critiquer, lui et son apparence physique. Ces jeunes…
*Et l’immortalité, elle ne t’a pas fait mûrir non plus, toi…* Hrem. Ne pas dire ça non plus.

« Gabrielle… Plus joli qu’Eddie, certes… Mais bon, j’lai pas choisi…» fit le scientifique avec un pâle sourire. Il crut voir celui de la vampirette s’élargir. Tant mieux, elle aurait peut-être plus de facilité à le conduire où il voulait.

Dommage pour elle par contre, l’effet « décolleté express » ne prit pas sur Eddie : celui-ci était passé en mode « dissection », et regardait son interlocutrice avec l’œil du zoologiste curieux devant une espèce nouvellement découverte, tentant de découvrir le maximum à son propos.
Il abandonna vite ce regard, pensant avoir saisi le caractère de la jeune femme, pour réfléchir à sa prochaine question.


« Quel genre d’infos je cherche ? Eh ben… des trucs généraux… nos forces, nos faiblesses, tout ça… Et éventuellement savoir s’il existe des genres de chasseurs de vampires, histoire que je puisse faire un peu gaffe à mes fesses… Bref, tout ce qu’un « père » vampirique aurait eu à me dire… »

Eddie laissa la vampirette répondre à ses interrogations.






*Jolie poitrine, quand même…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeMar 23 Sep - 11:41

Ainsi sont père était un vampire peux paternel. Il n'avait pas eut de chance, Kali s'était bien occuper d'elle et elle était sur que Christophe n'avait pas eut à se plaindre de son éducation.

"C'est ce qu'à fait ma mère avec moi et ce que j'ai fait avec mon fils. Cela me parait logique de s'occuper de sa progéniture. Il faut bien lui apprendre à chasser proprement. Savez vous le faire au moins? Ou vous contentez vous d'animaux comme des chiens, des rats peut être?" Dit elle en souriant de dégout à cette idée. Oui, oui souriant de dégout.

"Ça oui vous en avez surement à apprendre, enfin tout dépend combien de temps vous voulez rester en vie. Si vous voulez profiter de votre immortalité pour vous amuser ou vous morfondre sur votre ancienne vie. Vous devez surement vous être rendus compte que je préfère m'amuser." Ajoutât elle en riant.

"Oui à vous voir vous ne représentez pas un grand danger, mais quand même et puis je penses que je devrais vous informer des dangers que vous risquez. Pas que cela me couterais de vous voir disparaitre, mais quand même il faut un peu de savoir vivre et quand même nous faisons partie de la même espèce." Dit elle en commençant à sortir de la ruelle.

"Non c'est sur, mais maintenant vous pouvez choisir. Cela vous va bien par contre Eddie et merci, en même temps ce n'est pas très difficile de faire plus beau." Elle se retourna en souriant de toute ses dents. Montrant ses crocs dans un geste qui ne se voulait pas particulièrement agressif.

"Allez suivez moi, nous allons discuter de cela devant un bon verre de Vodka. Je connais un bar super. Nous allons devoir prendre ma moto par contre." D'un geste sec, elle referma sa veste et remis ses gants de moto.

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeMer 24 Sep - 21:22

« Je vous remercie, mais je ne me débrouille pas trop mal en chasse… Et il est vrai que les chiens ou les rats, c’est un peu dégueu… »


Surtout les rats.


« Combien de temps je veux rester en vie ? Ben… Le plus longtemps possible, j’imagine… »

En fait, Eddie n’en savait absolument rien, mais il pensait que ses recherches allaient prendre pas mal de temps. Ce qu’il ferait après, il n’en avait aucune idée… Peut-être qu’il « s’amuserait » comme les vampires « normaux » : on ne sait jamais, le caractère d’une personne peut beaucoup changer au fil des années…

En parlant de caractère, la jeune femme semblait s’être radoucie. Elle lui avait même proposé de discuter de tout cela devant une bonne vodka.


« Aucun problème, je vous suis. »

A l’évocation de la moto (et de la vodka), le regard d’Eddie s’illumina. Cela faisait bien des années qu’il n’était plus monté sur une bécane… Depuis sa jeunesse de biker-métalleux-aux-cheveux-longs-et-barbe-broussailleuse. Cela lui rappelait des souvenirs sympas… Plus sympas que tout le reste, en fait.

*Finalement, ça me ferait peut-être du bien de sortir de temps en temps… J’me suis déjà pas mal encroûté…*

Quand on parle de changement de caractère…

Il ne put retenir un sifflement admiratif à la vue de l’engin garé un peu plus loin. Toute de noir brillant vêtue, c’était assurément une Harley. Quel modèle, il n’aurait pas pu le dire par contre, ses connaissances commençaient un peu à dater… Sa dernière moto avait été une Harley Rocker C, modèle 2008… Ca faisait déjà un bail… 12 ans… Enfin bref, notre vampire était tout content de se retrouver sur une bécane après toutes ces années.


« Pas de casque ? »

Devant le regard appuyé et le sourire narquois que lui lança Gabrielle, il se souvint que les vampires n’avaient pas vraiment besoin d’un casque…

« Ah oui, j’suis con… Désolé ! Bon ben… On y va ? »

Un vrombissement de moteur et un crissement de pneus plus tard, ils étaient partis.









Les vampires vont-ils avoir un accident ? Tomberont-ils sur une templière énervée ? Tomberont-ils en panne d’essence ? Gabrielle sait-elle vraiment conduire une moto ? Toute la vérité… dans le prochain post ! [a toi l’honneur, chère collègue vampirique =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeVen 26 Sep - 0:08

« Vous remontez dans mon estime. Je m'attendais à ce que vous ne connaissiez que le sang d'animaux. Vous en avez de la chance, il y a pas si longtemps on devait se nourrir des rats dans les cales des navires en cas de grand voyage. » Répondit elle en souriant.

Gabrielle commença à s'enfoncer dans les ruelles, les mains dans les poches de sa veste, ses bottes claquant sur le trottoir. « Allez on ne traine pas, jeune homme, la nuit est déjà bien avancée. » Dit elle ne se retournant même pas.

Au détour d'une ruelle, les deux vampires découvrirent un monstre de métal, de chrome et d'argent. Une beauté américaine. Une magnifique Harley, l'un des bijoux de Gabrielle. Elle possédait plusieurs modèle de cette moto. Elle sourit devant le sifflement d'admiration d'Eddie.

« Je sais, c'est aussi ce que je me suis dit la première fois que j'ai vue une moto et particulièrement ce modèle. C'est tellement mieux que le cheval. Bon bien sur si on ce perd, je ne peux pas me nourrir avec cette moto. » Dit elle doucement, sortant ses clés de sa poche de pantalon de cuir.

Elle rit lorsque que le vampire parla du casque. « Vous savez, nous sommes immortels pas invincible. Un accident pourrait parfaitement nous tuer sans compter que je n'aimerais vraiment pas abimer mon jolie visage en me prenant une voiture ou un mur. Ce genre de chose. Ainsi je portais le casque, par contre et vous j'en suis désolé, mais je n'en ai qu'un seul. » Elle sourit. « Et comme je suis sur que vous êtes un gentlemen, cela ne vous dérangera pas de me le laisser. » Ajoutât elle riant de nouveau.

Avec une grâce toute féline, elle sauta sur sa moto. « Allez monté vous allez avoir la chance de vous tenir à moi, savourez, pas sur que cela se reproduise. » Dit elle avant d'enfiler son casque, puis elle ajusta ses gants avant de démarrer sa bécane.

« Prêt? » Dit elle en se retourna vers Eddie qui était monté derrière elle. Fermant d'un coup sec sa visière, elle porte un casque intégrale, elle accéléra d'un coup sec et partie à fond dans les ruelles de la ville. Autant dire qu'elle ne respectait pas du tout la limitation de vitesse et encore moins le reste du code de la route en général, surtout lorsqu'elle prenait ses raccourcis. Après une bonne demi heure de trajets et de prise de risque, elle s'arrêta avec un dérapage contrôlé devant un bar un peu minable. Elle retira son casque et se secoua un peu les cheveux pour les remettre en désordre.

« Nous y voilà. Cela paie pas de mine, mais ici la Vodka est délicieuse ainsi que les serveuses. Allez descend de là. » Dit elle sautant au sol, pas gêné dans ses mouvements pas la présence d'Eddie. « Bon tu viens me l'offrir cette bouteille de Vodka. » Ajoutât elle souriante avant de pénétrer dans le bar. C'était un lieu peut reluisant. Un de ces bar où on ne rentre que pour y chercher des problèmes. La clientèle était essentiellement masculine et dès que Gabrielle avait pénétré dans le bar, l'attention c'était focalisé sur elle. Sans y prendre attention, elle alla à une table du fond, libre et s'y installa, s'asseyant dans la banquette pour regarder toute la salle. Délicatement elle retira sa veste en cuir restant en T-shirt moulant.

« Allez posez moi vos questions. » Dit elle après avoir commandé à la serveuse, dans un russe parfait une bouteille de Vodka et deux verres.


[ME suis permis de rester dans le même post, un peu la flemme dans ouvrir un autre ^^.]

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeDim 28 Sep - 0:38

Complétement dingue, cette fille, sur une moto ! Ca n’aurait pas déplu à certaines vieilles connaissances d’Eddie… Celui-ci, un peu rouillé, n’avait plus l’habitude de ce style de conduite, mais tenait encore le coup... Pour l'instant.

*Euh… Y’a un bus, en face… Youhou… Un bus…*

Dans un dérapage aussi périlleux que contrôlé, Gabrielle prit une petite ruelle, évitant de justesse le mastodonte qui leur fonçait dessus. Si une voiture n’était pas en train de faire marche arrière dans ladite ruelle, ç’aurait été mieux…
Lorsqu’il rouvrit les yeux, il eut juste le temps de voir le chauffeur sortir en râlant, alors que la moto avait (de justesse, encore une fois) pris une nouvelle ruelle.


*Ah, enfin dans un grand axe… Ca devrait être moins sportif… Si elle s’arrête au feu… Le feu, là… Qui est rouge… Hého ? [VROUUUM] Ah ben non…*

Le code de la route n’était pas son fort, à cette vampirette… Néanmoins, après un superbe dérapage contrôlé, elle s’arrêta devant un petit bar, et ils descendirent de moto.

« Nous y voilà. Cela paie pas de mine, mais ici la Vodka est délicieuse ainsi que les serveuses. Allez descend de là. »

Eddie s’exécuta, reprenant son souffle (il avait été un peu crispé pendant le dernier quart d’heure du voyage).

« Wow… Vous avez un de ces styles de conduite… »

Apparemment c’était un compliment pour Gabrielle, qui lui décocha un grand sourire.

« Bon tu viens me l'offrir cette bouteille de Vodka. »

Acquiesçant, il la suivit dans le bar… Enfin, dans un lugubre salle remplie de poivrots guettant la prochaine bagarre avec autant d’avidité que le prochain verre… Ou la prochaine fille, comme le montraient leurs regards envers la nouvelle arrivante. Un peu pourri comme endroit, en somme. Eddie ayant vu bien pire, il ne dit mot.

* Pourvu qu’ils ne nous causent pas de problèmes… Bonjour la discrétion sinon…*

Tout gentleman digne de ce nom se serait rapproché de la jeune femme, faisant rempart de son corps contre toute menace éventuelle.

* Ouais, enfin c’est pas comme si elle savait pas se défendre comme une grande…*

En plus, Eddie avait dans l’idée qu’elle n’apprécierait pas une éventuelle proximité (tout du moins avec quelqu'un n'ayant pas un physique d'Apollon). Il resta donc sagement derrière, et s’assit en face d’elle alors qu’elle retirait sa veste… S’attirant une bonne douzaine de sifflements des poivrots mentionnés plus haut…

« Allez posez moi vos questions. »

Ouch. Direct en pleine face, impossible à esquiver. Lui qui voulait en apprendre le plus possible sans dévoiler ses activités, il était servi.

*Bon… Si jamais je ne dis rien, je repars bredouille, et peut-être avec la moitié des vampires de Moscou sur le dos. Et si jamais je dis quelque chose, je cours le risque de me faire avoir…*

« Se faire avoir » signifiait pour lui tomber dans le piège d’autres grands scientifiques, construisant quelque chose de monstrueux en voulant simplement faire des recherches… Genre un dictateur exploitant vos recherches sur les moteurs de fusée pour en faire des missiles à votre insu. Imaginez avec des vampires un peu sadiques, et on peut multiplier le volume de « carnage et désolation potentiels » par dix…

Néanmoins, Eddie n’avait encore rien trouvé, et il lui semblait qu’il ne trouverait rien avant un bout de temps… Cette histoire de prise de sang avait déjà tourné au vinaigre, les recherches commençaient mal.

Le vampire choisit donc de prendre le risque. Après tout, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait… Rassemblant ses esprits, il répondit à sa camarade de Vodka :


« Ok… Euh… Bon. A la base, je suis un biologiste. Si je suis venu ici, c’est avant tout pour faire profil bas, mais également pour effectuer quelques recherches sur notre condition de vampires. »

« Et quel genre de recherches ? » demanda Gabrielle d’un ton légèrement méfiant

* Rhalala, vampires ou pas, les gens se méfient tous des chercheurs… On n’y peut rien…’Fait chier.*

« En fait, à peu près tout ce qui concerne le vampirisme… »


Comment faire taire la méfiance ? Ah oui, la bonne vieille stratégie de la carotte et du bâton. Problème : pas de bâton en vue. Il fallait donc tenter juste la carotte, et tant pis, on verrait bien.

« Bon, un exemple. J’imagine que vous avez déjà remarqué les effets de la lumière du soleil sur nous. Et si des recherches suffisamment poussées permettaient de trouver un remède à cela ? Je ne dis pas que ca peut se faire en un claquement de doigts, mais imaginez marcher en plein jour avec autant d’aisance qu’en pleine nuit… »

Ca, c’est fait. Maintenant, plusieurs possibilités : la réaction intéressée, le « c’est pas possible », la réaction « religieuse » (« Ah, horreur, blasphème, au bûcher et que ça saute ! »). Ou alors elle n’en aurait strictement rien à faire (étant plus intéressée de toute manière par les « sports » nocturnes que diurnes).

Attendant la réponse, il vida son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeLun 29 Sep - 11:27

« Vous pensiez quoi? Que j'allais m'arrêter au feu et m'arrêter pour laisser passer les vielles dames? On n'as qu'une vie, il faut en profiter à fond. » Dit elle en riant avant de pénétrer dans le bar.

Gabrielle ne put s'empêcher de sourire à l'assembler alors que celle ci sifflait pour montrer son approbation devant la vampirette. Rapidement elle ce servit un verre de Vodka et servit aussi un petit verre à Eddie. Elle vida le verre cul sec pendant que le jeune vampire réfléchit à comment il allait présenter la chose. Il devint vite évident qu'il voulait cacher quelque chose. Eddie ne devait pas être très bon en manipulation.

*Des recherches sur la condition vampirique? Drôle d'idée.*


« Et quelle genre de recherches? » Dit elle en ce méfiant, se resservant un verre de vodka.

Pendant qu'il parlait, une serveuse revient apportant à Gabrielle une douzaine de verres offert par autant de poivrot. Ainsi certain espéraient avoir des chances avec la vampirette. Elle allait bien s'amuser à flirter un peu. Doucement elle commença à caresser le bord du verre le plus proche et du coin de l'œil remarqua l'homme qui frémit suite à son geste. Un vieux barbu,* beurk. *« Tenez je vous offre ce verre. Cela vous feras peut être une proie. » Dit elle doucement, poussant l'objet vers Eddie.

« Votre idée c'est.... » Gabrielle ne savait pas trop quoi pensez. « Vivre le jour? Pourquoi pas, mais nous sommes des créatures nocturnes et la chasse ne serait pas facile de jours. » Dit elle doucement. « Cela permettrait surtout de voir le levez du soleil et son coucher, la majorité d'entre nous ne sommes pas capable de faire une telle chose et puis cela nous permettrait de pouvoir fuir le jours au cas ou. » Continua t elle visiblement perdu dans ses pensées et plan. Sortir le jour se serait finalement très bien.

« Avez vous d'autres idées comme cela? » Elle gardait un ton froid et un peu détachée pour masquer son intérêt. Si elle pouvait choisir quel vampire pourrait oui ou non sortir au soleil cela donnerais un pouvoir énorme à la jeune femme sur le reste des vampires, cela pourrait lui rapporter de l'argent et aussi et surtout, les vampires pourraient se battre tout le temps et éliminer les gêneurs comme les templiers. Ainsi les vampires n'auraient plus à faire attention à chacun de leurs pas. Tout en faisant tout un tas de calcul compliqué, elle continuai de jouer avec ses verres les éliminant petit à petit.

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeMar 14 Oct - 23:13

[HRP: désolé pour mon absence, j'ai été noyé sous les cours =) mais je suis reviendu]

D'autres idées comme ça? Sortez leur une grenade, ils vous demandent une bombe thermonucléaire...

S'allumant une clope depuis le paquet qui bien malgré lui avait déclenché cette soirée, il commença à réfléchir.


- D'autres idées... Ben...

Les expériences et résultats possibles défilaient dans sa tête à une vitesse impressionnante. Néanmoins, pas grand chose d'utilisable...

- ... Je ne vois pas trop d'applications pratiques pour l'instant, c'est ça l'inconvénient quand on commence, c'est de la recherche fondamentale... Une fois élucidées les tenants et aboutissants du vampirisme -pâleur, soif de sang, immortalité et compagnie-, je serai alors plus à même d'en dégager des infos pratiques... Ou alors au fur et à mesure que j'en apprendrai sur les nôtres... 'Fin bref, le champ de possibilités est vachement large...

Tellement large qu'Eddie ne savait pas du tout par quoi il allait commencer...

- Bref, c'est pour cela que j'aurais aimé voir le reste de nos collègues vampires: en apprendre plus et éventuellement recevoir quelques coups de main de temps en temps... C'est pas gratuit le matériel de recherche...

D'ailleurs, le vampire avait encore des "courses" à faire: ça serait pas mal, un beau microscope électronique... Problème, c'est très gros et très cher. Donc il ne pourrait pas en "subtiliser" un à une université du coin (en plus, bonjour la discretion si un truc de 3m de haut disparaissait du jour au lendemain...). Et il n'avait que peu d'argent sur lui...

Finalement, chez les vampires, ca marchait comme chez les humains: faut que le sujet de recherche leur plaise assez pour qu'ils alignent les ronds...

Et il ne savait pas pourquoi, mais il était certain que tout n'allait pas marcher comme sur des roulettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeJeu 23 Oct - 12:20

Bientôt il ne resta plus qu'un verre devant la petite vampirette. Tiens son propriétaire était plutôt mignon en plus pas un canon, mais mignon. Il ferait un digestif tout à fait passable. D'un geste lent voir langoureux, elle amena se verre à sa bouche et but une longue gorgé. Tiens un bloody mary. Étonnante coïncidence et bien cela fit sourire la jeune femme. Un clin d'œil à l'homme plus tard, elle avait ferré sa proie. Elle en le regarda exprimant par son attitude une demande pour qu'il l'attende et Gabrielle en était certain il l'attendrait le temps qu'il faut.

« Ah ma connaissance nous n'avons pas d'autre scientifique parmi les vampire. Les rats de laboratoire ne traine que rarement sur les terrains de chasse que nous affectionnons. » Dit elle son attention de nouveau complètement fixé sur le vampire scientifique.

« Et puis je penses que nous sommes tous tournée vers le coté mystique de notre condition de suceur de sang. »
Continua t elle, Eddie pouvait remarquer qu'elle ne faisait pas particulièrement attention à s'exprimer doucement pour pas que les poivrots l'entendent, mais les humains ne veulent entendre que ce qui les intéresses et à moins qu'un templier ne soit présent, ce dont elle doutait, elle ne risquait rien.

« Ce que vous proposez maintenant ne m'intéresse guère je peux déjà voir l'aube et il faut bien dormir à un moment ou un autre alors pourquoi pas la journée, mais je veux bien vous aidez. Ah défauts d'être la plus dangereuses je suis surement l'une des vampires les plus riche de cette ville et une bonne partie de mon argent ne me sert strictement à rien. » Commença t elle.

« Ainsi je veux vous aider. Faites moi la liste de ce que vous avez besoin. Je me charge même de vous créer quelques cobayes, pour vos recherche. Je peux même vous faire protéger et vous faire amenez à manger si vous le décidé. » Finit elle en jetant un nouveau coup d'œil circulaire dans le bar, s'assurant maintenant qu'il n'y avait vraiment personne de dangereux.

« Mais vous vous en doutez il y a des conditions. Je ne vous imposerais pas de limite de temps, ni ne vous menacerais, après tout nous sommes de la même race. Non la première chose je ne veux pas que mon nom soit affilié à vos recherche, du moins pas temps que des résultats commenceront à se présenter. Deuxièmement je ne veux pas que vous me doubliez avec un autre vampire ou quelque chose comme cela. Je serais votre interlocutrice privilégié. » Elle quitta les yeux du vampire pour regarder sur le coté réfléchissant rapidement.

« Ah et si jamais vous refusez cette proposition, nous n'en avons jamais parlé est ce bien clair? Je crois que c'est tout. Cela vous convient il? »

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie Callahan
Vampire
Vampire
Eddie Callahan

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 31
Localisation : Moscou
Clan : Vampire
Rang : Biologiste
Date d'inscription : 21/08/2008

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeVen 24 Oct - 23:33

* Pas d'autre scientifique... Tant mieux, personne avec qui collaborer. * Très philanthrope, cet Eddie, comme d'habitude...


*Tous tournés vers le côté mystique de leur condition... En gros, ils ne sont pas trop différents des humains. *

Le scientifique détestait cordialement tout ce qui pouvait sembler mystique, magique, voire encore pire, religieux. C'est vrai quoi, la religion est la pire chose qui soit jamais arrivée à l'humanité: des millions de morts, au moins autant de préjugés, des vies gâchées, enfin bref... Taper sur les religions étant son deuxième sujet d'intérêt après la recherche, il ne fallait surtout pas lancer Eddie sur ce thème, il était capable d'en parler des heures et des heures...

Bref, le sujet n'étant pas à l'ordre du jour, Eddie se tut et écouta la jeune femme.

Ah. Bizarre, ça... Ca ne l'intéresse pas, mais elle veut aider?


*Soit elle est curieuse, soit elle veut aider son prochain peu importe qui il est, soit elle veut se servir de moi.*

Première option: possible... Deuxième option: clairement non. Troisième option: possible aussi....

D'un autre coté, elle financerait l'ensemble des opérations, ce qui était très tentant. Mais encore d'un autre côté, elle ne voulait pas y être mêlée avant les premiers résultats, et apparemment ne voulait pas non plus que quiconque sache à propos de ces recherches...

Après quelques secondes de réflexion, Eddie se dit que la vampirette jouait sûrement sur les deux tableaux, à la fois par curiosité et dans son intérêt personnel. Toujours avec un vague sentiment que tout pourrait très bien tourner au vinaigre à plus ou moins long terme, le chercheur se décida à accepter l'offre de Gabrielle.


- Ouais... Ca m'a l'air pas trop mal... Non, non, je n'ai pas besoin de protection ou de livraison de nourriture, ca attire trop l'attention... Par contre, vous avez l'air influente parmi les vampires de Moscou...

Toujours la simple équation "richesse = pouvoir"...


- ... donc, si ca ne vous dérange pas trop, ca serait sympa de prévenir vos collègues "dangereux" ou un peu dingues de ne pas venir trainer dans ma zone... Une connerie, et c'est plusieurs mois de travaux qui peuvent partir en fumée...

Sans compter que les vampires dangereux ou dingues avaient une chance non négligeable d'attaquer Eddie... Un peu parano, le chercheur, mais on se refait pas...

- Ah, et si nous pouvions convenir d'un point de rendez-vous ou d'un moyen de vous contacter en cas d'urgence, ou de matériel à "acquérir", l'offre me convient.

Sur ce, il vida son verre. Cul sec (on se refait pas non plus pour ça). Bon, au moins, ça se présentait mieux que ce qu'il avait espéré: une alliée potentielle qui avait l'air influente, des biftons pour les recherches -si elle était toujours d'accord-, et du calme et de la tranquillité pour les mener à bien -si elle était aussi d'accord sur ce point là-. Repensant à ce nouveau modèle de microscope électronique, le genre de truc à faire bander tout scientifique, le vampire sourit, attendant la réponse de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Infant Pur Vampire
Infant Pur Vampire
Gabrielle

Masculin Nombre de messages : 164
Clan : Vampire
Rang : Infante Pure Vampire
Date d'inscription : 27/07/2006

Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitimeSam 25 Oct - 15:56

« Ah qu'est ce qui vous fait dire cela? Parce que j'ai de l'argent? Vous savez en vieillissant tout les vampire finisse par accumuler de l'argent. Yen a qui on plus que d'autre parce qu'ils sont plus débrouillard ou bien aidé. » Dit elle en souriant de tout ses crocs.

Gabrielle avait eut la chance de trouver une famille qui la servait avec enthousiasme. Même la vénérait presque. Il faut dire qu'elle était bonne avec eu. Cette famille était riche car beaucoup de l'argent de Gabrielle leur revenait. Que faisait elle de cette argent hormis acheter des vêtements, des motos et des maisons. Quand on vend des toiles qui valent plusieurs milliers d'euro, quand on est actionnaire des plus grandes entreprises de ce monde alors l'argent n'était pas un problème. Au pire elle pouvait vendre une propriété ou deux. Rien qu'en France elle en avait une dizaine.

« Ne vous inquiétez pas pour les autres vampires de Moscou. Nous évitons de nous attaquer les un les autres. Il y a des dangers bien plus grand dans ce monde. Le saint ordre des Templiers par exemple qui n'ont qu'une envie de nous renvoyé au cercueil au nom de dieu. » Commença t elle. « Le seule problème avec les vampires c'est ceux qui penseront que vous désacralisé notre mythe. » continua t elle en souriant.

« Ne vous inquiétez pas vous aurez un moyen de me contacter. Pas directement bien sur on ne sait jamais ce qui peut ce passer. » Dit elle en murmurant, se baissant vers lui,sa poitrine s'écrasant contre la table, augmentant la taille de son décolleté.

« De toute façon si jamais il y a un problème votre première consigne sera de fuir. Enregistré toujours vos dossiers sur un deux Cd. L'un devra me parvenir chaque fin de soir, l'autre vous le gardez sur vous. Le lendemain vous le chargerez et détruirez ce Cd et en referez deux autres le soir ainsi de suite. Comme cela vous aurez votre sauvegarde et il y en aura toujours une en sécurité ailleurs dans le monde. » Souffla t elle vraiment doucement avant de s'écarter de nouveau et d'aller s'enfoncer dans la banquette croisant ses mains derrière sa tête.

« Ah un dernier détail. Par moments une viendra surement vous voir. C'est une de mes émissaires. Je vous déconseilles de lui faire le moindre mal sinon je me verrais dans l'obligation de la venger. »

_________________
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Bannieregab2js3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Empty
MessageSujet: Re: Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]   Palabre au clair de Lune [ouvert à tous] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Palabre au clair de Lune [ouvert à tous]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Coll) Clair de lune ( Bois de Boulogne)
» CRIMES AU CLAIR DE LUNE de Charlaine Harris
» Sérénade au clair de lune
» plage au clair de lune
» Chorus One-Winged Angel Casting ouvert à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nightmarish Myths :: Moscou :: Rues et ruelles-
Sauter vers: